Politique Générale


Pour une commune conviviale et humaine, des finances saines et une citoyenneté renouvelée!

Cette première section propose notre vision générale pour les six années à venir à Watermael-Boitsfort. Pour des raisons de clarté, nous exposons notre déclaration de politique générale selon les quatre fils rouges établis : une commune plus démocratique, plus durable, plus innovante, ainsi que conviviale et solidaire.

Pour une commune plus démocratique

Ces six dernières années, la majorité (dont nous faisons partie) a fait de gros efforts en matière de gouvernance : écoute attentive des interpellations citoyennes, réunions de quartier, participation des partis de l’opposition aux ASBL publiques, questions à la population, etc. Mais la commune doit aller plus loin ! C’est pourquoi notre programme propose (entre autres) la mise en place de consultations citoyennes encore plus régulières. La gouvernance est aussi une question d’information du citoyen, nous proposons dès lors une refonte du site Internet de la commune, une information régulière des habitants via Internet, une réflexion sur la diffusion du magazine communal (1170), ainsi qu’au niveau des applications déjà existantes au niveau régional.

 

Pour une commune plus durable

Nous souhaitons également que Watermael-Boitsfort soit encore plus durable et résiliente. Comment ? En préservant et en améliorant la qualité de vie des habitants de WB par une saine gestion de la commune poursuivant ainsi l’important travail d’assainissement des finances communales entrepris depuis 2012. Ce travail a porté ses fruits, dès lors que les comptes de l’année 2017 laissent un bénéfice (boni) de 3.433.000 EUR. Qui plus est, les réserves accumulées s’élèvent au 31 décembre 2017 à 23 millions d’euros, ce qui représente près de la moitié du budget communal annuel (48 millions d’euros de dépenses). Nous avons donc actuellement la possibilité d’envisager des investissements plus importants pour entretenir et aménager l’espace public (rénovation des trottoirs, réfection des voiries, entretien des bâtiments communaux, rénovation et extension de la Résidence pour seniors du CPAS, etc.). Rendre la commune plus durable passe également par la préservation et la prospection au niveau du bâti et des espaces verts. GH souhaite maintenir et protéger tous les espaces verts et agricoles (potagers communaux, Ferme du Chant des Cailles, Forêt de Soignes), tout en imaginant un logement abordable pour les jeunes couples, les étudiants, les personnes isolées, les familles (recomposées) et les seniors.

 

Pour une commune conviviale et solidaire

Watermael-Boitsfort a déjà fait de grands efforts en matière de solidarité (donneries, Repair Cafés, etc.) et de convivialité (bal populaire, aide aux diverses fêtes, etc.). Mais il reste encore beaucoup de travail dans ce domaine. GH souhaiterait rendre la vie plus facile aux jeunes couples, aux personnes à revenus moyens, aux étudiants, aux personnes âgées et aux PMR, en réfléchissant à plus long terme sur la marche à suivre.

WB est un village où il fait bon vivre, on ne peut le nier. Par contre, nous pouvons pousser plus loin notre ambition ! Certes, les événements en tous genres ne manquent pas mais sont-ils assez visibles et accessibles à tous ? La plupart d’entre eux se déroulent pour l’instant sur la Place Wiener, mais ne pourrions-nous pas en envisager d’autres sur le Square des Archiducs, au Coin du Balai, au Dries, au Logis, au quartier Visé et sur la Place Keym ?

Ne devrions-nous pas aussi nous demander comment les rassembler pour mieux les organiser ? Pourquoi ne pas créer un agenda commun à tous les quartiers ? Qu’il soit virtuel ou sur forme de carnet de route à distribuer via les commerces (n’oublions pas que nos aînés n’ont pas toujours la possibilité de manipuler l’outil informatique !). Et qui dit événement, dit mobilisation de matériel et de ressources humaines, animations, présence d’artisans, de commerçants, d’artistes, etc. Tout cela engendre une logistique bien spécifique, rythmée en trois temps : la préparation, l’événement en lui-même et le rangement.

Pourquoi ne pas imaginer une « charte de bonne soirée » dans laquelle se glisseraient les recommandations citoyennes (bruit, respect de la voirie et de la propreté publique, etc.), les possibilités d’aides logistiques (prêt de matériel) et quelques règles communales de base ?

 

Pour une commune plus innovante

Notre village a son passé. Mais qu'en est-il de son avenir ? L’irruption des nouvelles technologies et des nouveaux modes d’entreprendre a changé nos vies et, changera encore plus la vie de nos enfants. Pour répondre aux défis du XXIe siècle, la commune se doit d’être réactive en matière d’innovations, non seulement technologiques (éducation aux médias dans les écoles, création de plateforme web pour les commerces, budget coopératif grâce aux nouvelles technologies, contacts facilités entre les élus et les citoyens), mais aussi en matière d’innovations humaines (renforcement du tissu associatif local, mise à disposition des espaces et moyens publics pour le citoyen, etc.).